Site Loader

Nous revoilà en cette fin de semaine pour parler d’un sujet qui m’anime davantage que les élections présidentielles ou autre prénom de la dernière progéniture du clan Kardashian, je parle bien sûr : des sacs à main.

Vous le saviez sûrement déjà si vous me lisez depuis un moment, si pour certains le combo idéal se compose de claquettes-chaussettes ou de pistaches et de Ricard, mon idéal à moi c’est les sacs et les chaussures (sans compter les serre-têtes évidemment). Et je dois reconnaitre que cette dernière acquisition n’a pas été une mince affaire…

Sans remonter à la Genèse, j’avais en tête de me racheter un sac Lancel il y a quelques mois mais les finances n’étant pas au beau fixe, risquer d’entrer dans une boutique pour y dépenser une somme mirobolante dans un article de luxe n’était clairement pas l’idée du siècle. J’ai donc laissé murir l’idée et une fois décidée, je me suis rendue dans différentes boutiques pour y faire des essayages et déterminer la taille du modèle qui me conviendrait.

Si le large était un peu trop encombrant, le modèle small était quant à lui bien trop petit pour y fourrer tout le joyeux bazar que j’emporte avec moi quotidiennement. J’ai donc opté pour la taille medium, parfaite pour y mettre mes affaires sans être chargée comme un âne.

Concernant la couleur, inutile de vous dire que j’ai instantanément eu un coup de cœur pour ce modèle tri-colore qui rend beaucoup mieux en vrai qu’en photo. Avec un cuir grainé et un rabat idéal pour protéger le contenu mais garder un contenant avec du style, le modèle Ninon de chez Lancel m’a immédiatement séduite.

Bourré de poches et très pratique avec ses deux anses ajustables à l’épaule, en bandoulière ou à tenir à la main, ce petit sac ne me quitte plus et est désormais devenu mon nouveau meilleur ami.

Pour en revenir à l’aspect financier, j’ai donc décidé d’attendre encore et de dormir sur l’idée. C’était évidemment sans compter l’aide précieuse mon amie Vinted, la fée des achats de seconde main ! Je suis donc allée (comme à mon habitude) scroller les dernières annonces pour tenter de trouver LA PERLE.

Et je n’ai pas été déçue. J’ai trouvé, à seulement quinze minutes de chez moi, une jeune femme adorable qui partageait la même passion déraisonnable pour les sacs à main. Ça nous faisait déjà un point commun ! C’est donc avec plaisir que j’ai acheté (une fois encore) mon second sac de luxe d’occasion et pour être tout à fait franche avec vous, je suis plus heureuse encore de lui avoir donné une seconde vie que d’y avoir laissé toutes mes économies.

Avez-vous déjà acheté des pièces de luxe ? Si oui, lesquelles ?

Have you ever purchased luxury items? If so, which ones?

ENGLISH VERSION :

Here we are again at the end of the week to talk about a subject that motivates me more than the presidential elections or the name of the last offspring of the Kardashian clan, I’m talking about handbags of course.

You probably already knew that if you’ve been reading me for a while, if for some people the ideal combo consists of flip-flops and socks or pistachios and Ricard, my ideal is bags and shoes (not counting headbands). And I must admit that this last acquisition was not an easy task…
Without going back to Genesis, I had in mind to buy a Lancel bag a few months ago, but my finances were not so good, risking to go into a store to spend a lot of money on a luxury item was clearly not the idea of the century. So I let the idea ripen and once I decided, I went to different boutiques to try on and determine the size of the model that would suit me.

If the large one was a bit too bulky, the small one was way too small to fit all the stuff I carry with me everyday. So I opted for the medium size, perfect to put my stuff without being loaded like a donkey.

Regarding the color, needless to say that I instantly fell in love with this tri-colored model that looks much better in real life than in pictures. With a grained leather and a flap ideal to protect the contents but keep a container with style, the Ninon model from Lancel seduced me immediately.

Packed with pockets and very practical with its two adjustable handles for shoulder, shoulder strap or hand, this little bag is always with me and has become my new best friend.

Coming back to the financial aspect, I decided to wait and sleep on the idea. Of course, I didn’t count on the precious help of my friend Vinted, the second hand shopping fairy! So I went (as usual) to scroll through the latest ads to try to find THE PERLE.

And I was not disappointed. I found, only fifteen minutes from my house, a lovely young woman who shared the same unreasonable passion for handbags. We already had something in common! So it was a pleasure to buy (once again) my second second hand luxury bag and to be quite frank with you, I am even happier to have given it a second life than to have left all my savings in it.

Lisa Tréger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!