Affichage de 9 Résultat(s)
ACCESSORIES GREEN TRENDS

MON NINON

Nous revoilà en cette fin de semaine pour parler d’un sujet qui m’anime davantage que les élections présidentielles ou autre prénom de la dernière progéniture du clan Kardashian, je parle bien sûr : des sacs à main.

Vous le saviez sûrement déjà si vous me lisez depuis un moment, si pour certains le combo idéal se compose de claquettes-chaussettes ou de pistaches et de Ricard, mon idéal à moi c’est les sacs et les chaussures (sans compter les serre-têtes évidemment). Et je dois reconnaitre que cette dernière acquisition n’a pas été une mince affaire…

Sans remonter à la Genèse, j’avais en tête de me racheter un sac Lancel il y a quelques mois mais les finances n’étant pas au beau fixe, risquer d’entrer dans une boutique pour y dépenser une somme mirobolante dans un article de luxe n’était clairement pas l’idée du siècle. J’ai donc laissé murir l’idée et une fois décidée, je me suis rendue dans différentes boutiques pour y faire des essayages et déterminer la taille du modèle qui me conviendrait.

Si le large était un peu trop encombrant, le modèle small était quant à lui bien trop petit pour y fourrer tout le joyeux bazar que j’emporte avec moi quotidiennement. J’ai donc opté pour la taille medium, parfaite pour y mettre mes affaires sans être chargée comme un âne.

Concernant la couleur, inutile de vous dire que j’ai instantanément eu un coup de cœur pour ce modèle tri-colore qui rend beaucoup mieux en vrai qu’en photo. Avec un cuir grainé et un rabat idéal pour protéger le contenu mais garder un contenant avec du style, le modèle Ninon de chez Lancel m’a immédiatement séduite.

Bourré de poches et très pratique avec ses deux anses ajustables à l’épaule, en bandoulière ou à tenir à la main, ce petit sac ne me quitte plus et est désormais devenu mon nouveau meilleur ami.

Pour en revenir à l’aspect financier, j’ai donc décidé d’attendre encore et de dormir sur l’idée. C’était évidemment sans compter l’aide précieuse mon amie Vinted, la fée des achats de seconde main ! Je suis donc allée (comme à mon habitude) scroller les dernières annonces pour tenter de trouver LA PERLE.

Et je n’ai pas été déçue. J’ai trouvé, à seulement quinze minutes de chez moi, une jeune femme adorable qui partageait la même passion déraisonnable pour les sacs à main. Ça nous faisait déjà un point commun ! C’est donc avec plaisir que j’ai acheté (une fois encore) mon second sac de luxe d’occasion et pour être tout à fait franche avec vous, je suis plus heureuse encore de lui avoir donné une seconde vie que d’y avoir laissé toutes mes économies.

Avez-vous déjà acheté des pièces de luxe ? Si oui, lesquelles ?

Have you ever purchased luxury items? If so, which ones?

ENGLISH VERSION :

Here we are again at the end of the week to talk about a subject that motivates me more than the presidential elections or the name of the last offspring of the Kardashian clan, I’m talking about handbags of course.

You probably already knew that if you’ve been reading me for a while, if for some people the ideal combo consists of flip-flops and socks or pistachios and Ricard, my ideal is bags and shoes (not counting headbands). And I must admit that this last acquisition was not an easy task…
Without going back to Genesis, I had in mind to buy a Lancel bag a few months ago, but my finances were not so good, risking to go into a store to spend a lot of money on a luxury item was clearly not the idea of the century. So I let the idea ripen and once I decided, I went to different boutiques to try on and determine the size of the model that would suit me.

If the large one was a bit too bulky, the small one was way too small to fit all the stuff I carry with me everyday. So I opted for the medium size, perfect to put my stuff without being loaded like a donkey.

Regarding the color, needless to say that I instantly fell in love with this tri-colored model that looks much better in real life than in pictures. With a grained leather and a flap ideal to protect the contents but keep a container with style, the Ninon model from Lancel seduced me immediately.

Packed with pockets and very practical with its two adjustable handles for shoulder, shoulder strap or hand, this little bag is always with me and has become my new best friend.

Coming back to the financial aspect, I decided to wait and sleep on the idea. Of course, I didn’t count on the precious help of my friend Vinted, the second hand shopping fairy! So I went (as usual) to scroll through the latest ads to try to find THE PERLE.

And I was not disappointed. I found, only fifteen minutes from my house, a lovely young woman who shared the same unreasonable passion for handbags. We already had something in common! So it was a pleasure to buy (once again) my second second hand luxury bag and to be quite frank with you, I am even happier to have given it a second life than to have left all my savings in it.

FOOD PLACES TO BE

CHEZ LA DURÉE

Depuis la création du blog il y a deux ans, je m’était promis de faire un article sur cette enseigne plus que célèbre. Alors vous vous doutez bien que lorsque l’occasion s’est présentée, c’est sans hésiter que j’ai foncé pour réserver une table chez La Durée.

Pour la petite histoire, La Durée était, à l’origine de sa création en 1862, une boulangerie qui fût ensuite transformée en pâtisserie à la suite d’un incendie neuf survenu ans plus tard. L’enseigne a par la suite été de nouveau transformée avec l’inauguration d’un salon de thé à l’étage, avant de devenir une franchise développée dans le monde entier.

Adresse incontournable parmi les salons de thé parisien, nous avons profité d’un doux samedi matin de janvier pour aller savourer un délicieux « petit » déjeuner. Dans un décor fait de moulures et de couverts en argent, on se croirait revenu dans les boudoirs d’antan. Quoi de mieux que de se gaver de pâtisseries et de viennoiseries dans un lieu aussi charmant ?

Nous avons été copieusement servis. Au menu, mouillettes et oeufs brouillés (mes préférés), tartines, miel et confiture, mini-viennoiseries, boissons chaudes et jus de fruits, sans oublier bien sûr une compote de pommes bien fraîche pour digérer le tout.

Mention spéciale au chocolat chaud maison dont je dois souligner la qualité. Si vous êtes comme moi adeptes des boissons chaudes à l’ancienne, vous ne serez pas déçus. La texture du chocolat est incroyable et après une gorgée, vous ne pourrez plus revenir à l’ère du Poulain et du Nesquik.

Le plaisir de profiter d’un bon repas dans une ambiance aussi chaleureuse que celle des vieilles maisons françaises m’a donné envie
d’en découvrir davantage sur nos adresses de Paris ou d’ailleurs.

Si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas à les mentionner en commentaires. Je serais ravie d’en faire un article.

En bref, après avoir passé plus de deux heures à table, nous avons profité du beau temps pour déambuler dans Paris et croyez-moi, si le doggy-bag fût le bienvenu, la promenade digestive, elle aussi, ne fût de pas de refus !

Et vous, avez-vous déjà mangé chez La Durée ?

And you, have you ever eaten at La Durée?

ENGLISH VERSION :

Since the creation of the blog two years ago, I had promised myself to do an article on this more than famous restaurant. So when the opportunity arose, I went without hesitation to book a table at La Durée.

For the record, La Durée was originally created in 1862 as a bakery, which was then transformed into a pastry shop after a fire a few years later. The sign was then transformed again with the inauguration of a tea room on the floor, before becoming a franchise developed in the whole world.

A must among Parisian tea rooms, we took advantage of a mild Saturday morning in January to enjoy a delicious « breakfast ». In a decor made of moldings and silverware, we thought we were back in the boudoirs of yesteryear. What could be better than gorging yourself with pastries and pastries in such a charming place?

We were copiously served. On the menu, muffins and scrambled eggs (my favorite), toast, honey and jam, mini-viennoiseries, hot drinks and fruit juices, without forgetting of course a fresh applesauce to digest everything.

Special mention to the homemade hot chocolate which I must underline the quality. If you are like me, a fan of old fashioned hot drinks, you will not be disappointed. The texture of the chocolate is incredible and after one sip, you won’t be able to go back to the era of Poulain and Nesquik.

The pleasure of enjoying a good meal in an atmosphere as warm as that of the old French houses made me want to
to discover more about our addresses in Paris or elsewhere.

If you have some to recommend, don’t hesitate to mention them in the comments. I’d be happy to write about them.

In short, after having spent more than two hours at the table, we took advantage of the nice weather to wander around Paris and believe me, if the doggy-bag was welcome, the digestive walk, too, was not to be refused!

CLOTHING TRENDS

MES PULLS EN MAILLES

Voilà un billet que j’avais prévu d’écrire l’hiver dernier mais qui, pour des raisons obscures, est resté dans mes tiroirs d’articles à publier. C’est pourquoi vous trouverez des photos prises dans mon ancien « chez-moi » mais avec des pulls que je porte toujours fidèlement chaque fois que les températures commencent à descendre.

Qu’ils soient neufs ou d’occasion, avec ou sans boutons, les pulls et gilets en maille ont fait, notamment depuis l’année dernière, partie intégrante de mon dressing. Avec un jean pour un style décontracté ou une robe longue pour un look plus élégant, ils s’associent avec toutes les tenues et ont la qualité, non négligeable me concernant, de protéger très efficacement du froid ! Cela m’évite ainsi d’avoir à employer la technique de l’oignon et d’ajouter dix couches supplémentaires sous mon manteau.

Mes préférés, dont la coupe reste impeccable après chaque lavage, viennent de chez H&M et j’ai, comme toute obsessionnelle qui se respecte, acheté cinq modèles quasiment identiques MAIS de différentes couleurs.

Qu’ils aient des manches basiques ou bouffantes, j’aime également les porter avec un chemisier classique ou une chemise à col Claudine. Le tout agrémenté d’un serre-tête (original vous me direz !) histoire de varier les silhouettes. Assortis d’une paire de ballerines, de bottes ou de tennis, ces pièces de maille sont l’élément intemporel qui vous restera fidèle chaque hiver.

Et vous, avez-vous ce genre de pièces dans votre garde-robe ?

And you, do you have this kind of pieces in your wardrobe?

ENGLISH VERSION :

Here is an article I had planned to write last winter but for some obscure reasons, it stayed in my drawers of articles to be published. That’s why you’ll find pictures taken in my old « home » but with sweaters that I still faithfully wear every time the temperatures start to drop.

Whether they are new or second hand, with or without buttons, knitted sweaters and cardigans have been an integral part of my wardrobe, especially since last year. With jeans for a casual style or a long dress for a more elegant look, they go with all outfits and have the quality, not negligible for me, to protect very effectively from the cold! This saves me from having to use the onion technique and add ten extra layers under my coat.

My favorites, whose fit remains impeccable after each wash, come from H&M and I, like any self-respecting obsessive, bought five almost identical models BUT in different colors.

Whether they have basic or puffed sleeves, I also like to wear them with a classic blouse or a shirt with a Claudine collar. All of this with a headband (original you will say!) to vary the silhouettes. Paired with a pair of ballet flats, boots or tennis shoes, these knitwear pieces are the timeless element that will stay with you every winter.

 

DECORATIONS IN MY LIFE

WELCOME HOME #2

Me voilà de retour en ce joyeux mercredi pour le second épisode de ma mini-série Welcome Home où je vous parle de mes astuces déco suite à mon emménagement dans ma nouvelle maison l’été dernier.

Pour ce nouvel article, je voulais vous parler de la décoration de mon coin salle à manger. Ayant un rez-de-chaussée en longueur et ouvert sur la cuisine, l’idéal était (selon moi) de délimiter différents espaces afin d’optimiser la pièce et de créer plusieurs lieux de vie.

J’avais longuement hésité à prendre une table carrée ou rectangulaire pour gagner un maximum de place mais j’ai finalement opté pour un modèle rond afin de jouer avec les formes et les volumes. Très pratique car comportant une rallonge, cette table de chez Ikea m’a été d’un grand secours pendant les fêtes de Noël et autres périodes de télétravail.

Les chaises venant de Maisons du Monde sont idéales pour recevoir ou accumuler mes fringues de la semaine jusqu’au bout du week-end. Et mon centre de table (tant désiré) vient quant à lui de Søstrene Green et reste très pratique pour y laisser traîner quelques paires de boucles d’oreilles ou faire brûler une bougie.

Pour finir, ces fauteuils de chez Ikea ont été les rares achats neufs que j’ai fait pour cette maison. Les coussins ont été fait avec des chutes de tissus par ma douce maman. L’ensemble élégant, confortable et résistant, se fond parfaitement à mon intérieur et reste mon endroit préféré où m’assoir pour travailler.

Vous l’aurez sûrement remarqué, la décoration générale est très portée sur l’osier et la verdure. Si cela vous intéresse, j’envisage de publier un article détaillé sur la totalité de mes pièces du genre. N’hésitez pas à me dire si cela pourrait vous intéresser en partageant vos idées en commentaires !

Les articles déco vous plaisent ? Partagez vos envies en commentaires !

Do you like the decorating items? Share your desires in comments!

ENGLISH VERSION :

I’m back on this happy Sunday for the second episode of my mini-series Welcome Home where I talk about my decorating tips after moving into my new house last summer.

For this new article, I wanted to talk about decorating my dining room area. Having a first floor in length and open on the kitchen, the ideal was (according to me) to delimit different spaces in order to optimize the room and to create several living spaces.

I hesitated for a long time to take a square or rectangular table to save a maximum of space but I finally opted for a round model to play with shapes and volumes. Very practical because it has an extension, this table from Ikea was a great help to me during Christmas and other periods of telecommuting.

The chairs from Maisons du Monde are perfect for entertaining or for storing my clothes from week to week. And my (much desired) centerpiece is from Søstrene Green and is still very practical for hanging a few pairs of earrings or burning a candle.

Finally, these armchairs from Ikea were the few new purchases I made for this house. The cushions were made with fabric scraps by my sweet mom. The elegant, comfortable and durable set blends in perfectly with my home and remains my favorite place to sit and work.

As you may have noticed, the overall decoration is very wicker and greenery oriented. If you’re interested, I plan to publish a detailed article on all my rooms of this kind. Feel free to tell me if you’d be interested by sharing your ideas in the comments!

IN MY LIFE MIND & SOUL

GALENTINE’S DAY

Chers amis, sachez qu’en cette nouvelle fin de semaine, je reviens avec un article que j’avais espéré pouvoir vous publier l’année dernière mais étant à l’étranger pour un tournage, je n’avais malheureusement pas eu le temps de vous concocter un billet pour cette fête si charmante que l’on appelle communément la Saint Valentin.

En 2020, je vous parlais d’amour et d’acceptation de soi dans mon article spécial Sans Valentin. Et bien que beaucoup de choses aient chamboulé dernièrement dans ma vie sentimentale, je dois avouer que ma perception de cette journée n’a pas vraiment changé.

En effet, si pour certains le 14 février vient systématiquement avec son lot de bouquets de roses achetés en catastrophe et de cadeaux en tout genre, il est pour moi l’occasion de bien manger et de passer un moment particulier avec celui qui occupe mes pensées.

Et bien que le fait d’être amoureuse ne m’ait pas fait changer d’avis sur la question de la Saint Valentin, je me suis néanmoins laissée séduire par la Galentine’s Day qui, je trouve, est un excellent moyen de profiter de cette journée à votre manière et d’en faire quelque chose de spécial, qui vous ressemble à VOUS.

Si vous ne connaissiez pas le principe, la Galentine’s Day – qui est la contraction de « gal » (fille) et « Valentine’s Day » – est une journée qui vous permet de passer un moment avec vos amis, entre copines ou qui vous voulez et ainsi vous extirper du bourbier des soirées pseudo romantiques organisées en vitesse dans un resto bondé réservé à la dernière minute.

Si après cet article, vous n’êtes toujours pas convaincu, alors ne vous forcez pas. Car selon moi, le principal est déjà de s’aimer et de se sentir bien avec soi-même. Vous êtes assez, vous êtes suffisants, vous n’avez pas besoin d’âme sœur ou de moitié pour être complété et croyez-moi, je l’ai appris à mes dépends, avant d’aimer qui que ce soit, commencez par faire de la place pour vous avant d’en laisser une à quelqu’un d’autre.

Et vous ? Avez-vous prévu quelque chose pour le 14 février ?

What about you? Do you have any plans for February 14th?

ENGLISH VERSION :

Dear friends, on this new weekend, I am back with an article that I had hoped to publish last year but being abroad for a shoot, I unfortunately didn’t have the time to concoct a post for this so charming holiday that we commonly call Valentine’s Day.

In 2020, I talked about love and self-acceptance in my special Valentine’s Day article. And although a lot has changed in my love life lately, I must admit that my perception of this day has not really changed.
 
Indeed, if for some people February 14th comes systematically with its lot of bouquets of roses bought in a hurry and gifts of all kinds, it is for me the occasion to eat well and to spend a particular moment with the one who occupies my thoughts.

And although being in love hasn’t changed my mind on the subject of Valentine’s Day, I have nevertheless been seduced by Galentine’s Day which, I think, is a great way to enjoy this day in your own way and to make it something special, which is like YOU.

If you didn’t know the principle, Galentine’s Day – which is a contraction of « gal » (girl) and « Valentine’s Day » – is a day that allows you to spend time with your friends, girlfriends or whoever you want and thus get out of the quagmire of pseudo-romantic evenings organized in a hurry in a crowded restaurant booked at the last minute.

If after this article, you are still not convinced, then don’t force yourself. Because in my opinion, the most important thing is to love yourself and to feel good about yourself. You are enough, you are sufficient, you don’t need a soul mate or a better half to be complete and believe me, I learned it the hard way, before loving anyone, start by making room for yourself before leaving room for someone else.

 

PLACES TO BE

CHEZ LITTLE ITALY

Depuis que j’ai cédé de nouveau aux sorties restaurants, on ne m’arrête plus ! Il y a quelques jours, j’ai jeté mon dévolu sur une enseigne recommandée par ma sœur : Little Italy. Situé sur la place de Clichy, ce restaurant italien à la déco atypique – et dont le marketing très « proximité avec la clientèle, j’te tutoie sur la carte alors qu’on s’connaît pas » n’est pas trop à mon goût – a pourtant réussi à me convaincre par l’appât du ventre. Car oui, force est de constater que nous avons été victimes d’un festin gargantuesque.

Installés sur une balançoire en terrasse le temps de l’apéro, nous avons siroté notre cocktail en attendant d’entrer dans le restaurant et donc dans le vif du sujet : le choix de notre pizza. Parce que quoi de plus original que de commander une pizza dans un restau italien dont la vaste culture culinaire propose bien plus qu’un morceau de pâte avec du fromage dessus, je vous le demande ?

Entourées d’une ambiance à base de meules de parmesan et d’une douce odeur de feu de bois, les accrocs au lactose que nous sommes n’ont pas résisté longtemps à l’appel du fromage fondu.

Nous sommes donc passées à l’acte et incapables de choisir entre le diabète et le cholestérol, nous avons opté pour les deux, histoire de ne pas faire jaloux. Ma sœur et moi avons partagé nos pizzas : une à la burrata, l’autre à la truffe et croyez-moi, nous en rêvons encore.

Même si la burrata était bonne, je dois avouer ma petite préférence pour la pizza et les pâtes généreusement truffées que j’ai eu du mal à terminer.

En bref, une soirée en bonne compagnie et une nouvelle adresse que je vous recommande à 100% que vous soyez comme nous adepte de la pizza ou pas, ayez confiance, elles en valent le détour !

Avez-vous déjà mangé à cette adresse ?
Si oui, partagez vos impressions en commentaires !

Have you ever eaten at this address?
If so, share your impressions in the comments!

ENGLISH VERSION :

Since I gave in to the restaurant scene again, there’s no stopping me! A few days ago, I decided to go to a restaurant recommended by my sister: Little Italy. Located on the Place de Clichy, this Italian restaurant with an atypical decoration – and whose marketing very « close to the customers, I’m on first-name terms with you on the menu even though we don’t know each other » is not really to my taste – has nevertheless managed to convince me by the lure of the stomach. Because yes, we have to admit that we were victims of a gargantuan feast.

Installed on a swing on the terrace for the aperitif, we sipped our cocktail while waiting to enter the restaurant and then in the heart of the matter: the choice of our pizza. Because what could be more original than ordering a pizza in an Italian restaurant whose vast culinary culture offers much more than a piece of dough with cheese on it, I ask you?

Surrounded by an atmosphere of parmesan cheese wheels and a sweet smell of wood fire, we lactose addicts couldn’t resist the call of melted cheese for long.

We couldn’t choose between diabetes and cholesterol, so we opted for both, so as not to make anyone jealous. My sister and I shared our pizzas: one with burrata, the other with truffle and believe me, we are still dreaming about it. Even though the burrata was good, I must admit that I prefer the truffle pizza, which I had a hard time finishing.

In short, an evening in good company and a new address that I recommend to you 100% whether you are like us a pizza fan or not, trust me, they are worth it!

DAILY LOOKS TRENDS

DAILY LOOKS – FEBRUARY 2022

February 5, 2022

HAUT/TOP : Zara
ROBE/DRESS : Zara
BOTTES/BOOTS : Aigle

February 6, 2022

COMBINAISON/JUMPERGal Meets Glam
BOTTES/BOOTS : Aigle

February 7, 2022

HAUT/TOP : Voile Bleue
ROBE/DRESS : Monoprix
MANTEAU/COAT : Saint James
BOTTES/BOOTS : André

February 9, 2022

GILET/CARDIGAN : Claudie Pierlot
BOTTES/BOOTS : Jonak

February 10, 2022

ROBE/DRESS : Gal Meets Glam
CHAUSSURES/SHOES : Triver Flight

February 11, 2022

ROBE/DRESS : Petit Bateau
CHAUSSURES/SHOES : Le Lissier

February 12, 2022

HAUT/TOP : Célio
JEAN/JEANS : Uniqlo
BASKETS/SNEAKERS : Nike

February 14, 2022

HAUT/TOP : H&M
JUPE/SKIRT : H&M
CHAUSSURES/SHOES : Chanel

February 15, 2022

ROBE/DRESS : H&M
GILET/CARDIGAN : H&M
CHAUSSURES/SHOES : André

February 16, 2022

ROBE/DRESS : Zara
GILET/CARDIGAN : H&M
CHAUSSURES/SHOES : André

February 17, 2022

CHEMISE/SHIRT : H&M
GILET/CARDIGAN : H&M
JEAN/JEANS : Uniqlo
CHAUSSURES/SHOES : Nike

February 18, 2022

CHEMISE/SHIRT : H&M
JEAN/JEANS : Uniqlo
CHAUSSURES/SHOES : Monoprix

February 19, 2022

ROBE/DRESS : Zara
GILET/CARDIGAN : H&M
CHAUSSURES/SHOES : André

February 21, 2022

JUPE/SKIRT : H&M
GILET/CARDIGAN : Zara
CHAUSSURES/SHOES : André

February 22, 2022

ROBE/DRESS : Gal Meets Glam
GILET/CARDIGAN : H&M
CHAUSSURES/SHOES : Veja

February 23, 2022

NŒUD/BOW : H&M
JEAN/JEANS : Mango
GILET/CARDIGAN : Claudie Pierlot
CHAUSSURES/SHOESTriver Flight

February 24, 2022

ROBE/DRESS : Gal Meets Glam
CHAUSSURES/SHOES : André

February 25, 2022

JEAN/JEANS : Uniqlo
CHEMISE/SHIRT : H&M
GILET/CARDIGAN : H&M
CHAUSSURES/SHOES : Le Lissier

February 26, 2022

ROBE/DRESS : Monoprix
CHAUSSURES/
SHOES : Jonak
SERRE-TÊTE/HEADBAND : Bijou Brigitte

February 28, 2022

HAUT/TOP : H&M
ROBE/DRESS : Gal Meets Glam
SERRE-TÊTE/HEADBAND : Bijou Brigitte

FOOD RECIPES

MUFFINS AU CHÈVRE

Chers amis, nous revoilà en ce doux dimanche pour une nouvelle recette de muffins salés cette fois-ci. Car oui, même si j’ai une passion (ou addiction) au sucré pourquoi pas, pour une fois, varier les plaisirs et proposer un met un petit peu plus relevé. Et je dois dire que ce fût une première tentative plutôt réussie pour ces muffins au chèvre que j’ai eu le plaisir de préparer pour le réveillon du Nouvel An.

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin de :

  • 125g de farine de blé
  • 2 œufs entiers
  • 50g d’emmental râpé
  • 100g de lait
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • du sel fin et du poivre
  • de la ciboulette
  • de 200 à 400g de chèvre

Une fois que vus avez incorporé vos œufs, vos herbes, les produits secs et laitiers dans votre plat, vous pouvez lancer le mixage afin d’obtenir un mélange pâteux et quelque peu grumeleux. Utilisez deux cuillères pour faciliter le moulage et ainsi répartir l’ensemble de manière homogène. Saupoudrez le tout d’une légère quantité de fromage râpé pour obtenir un résultat doré et croustillant.

Comme pour chaque recette de muffins, pensez à les laisser refroidir avant de les démouler. Vous pouvez également les servir comme apéritif ou accompagnement lors de vos soirées entre amis, ou encore les dévorer égoïstement si vous avez un petit creux.

Cette recette vous a plu ? Partagez-les vôtres en commentaires !

Did you like this recipe? Share it in the comments!

ENGLISH VERSION :

Dear friends, here we are again on this sweet Sunday for a new recipe of salted muffins this time. Because yes, even if I have a passion (or addiction) to sweetness, why not, for once, vary the pleasures and propose a dish a little more spicy. And I have to say that it was a first successful attempt for these goat cheese muffins that I had the pleasure to prepare for New Year’s Eve. To make this recipe, you will need:

  • 125g wheat flour
  • 2 whole eggs
  • 50g of grated emmental cheese
  • 100g of milk
  • 1/2 packet of baking powder
  • fine salt and pepper
  • chives
  • 200 to 400g of goat cheese

Once you have incorporated your eggs, herbs, dry goods and milk into your dish, you can start mixing to get a doughy, somewhat lumpy mixture. Use two spoons to make it easier to mold and distribute the mixture evenly. Sprinkle with a small amount of grated cheese for a golden, crispy result.

As with any muffin recipe, remember to let them cool before unmolding. You can also serve them as an appetizer or side dish at parties, or devour them selfishly if you’re feeling peckish.

PLACES TO BE

CHEZ SOMEC

Il y a dix jours, nous retrouvions des amis pour découvrir une nouvelle adresse dans ce lointain désert qu’est le 15ème arrondissement. Dans une rue discrète, coincé entre deux immeubles, SOMEC, un charmant petit restaurant coréen, nous a offert une soirée de grande qualité. Au programme, un repas copieux, relativement abordable, le tout pour un ravissement de nos papilles.

Nous avons commencé notre repas par une tranche de tofu assaisonnée d’une excellente vinaigrette salée et de morceaux de poulets au caramel nappés de sésame et de noix de cajou concassées. Légère et subtilement relevée, cette entrée était parfaite pour entamer les festivités.

Et en parlant de festivités, le barbecue de bœuf baignant dans une sauce délicieuse dont j’ignore malheureusement la composition étaient absolument incroyable ! Je ne m’attarderai pas sur les divers accompagnements dont la présentation parle d’elle-même. Je vous l’ai dit, en plus d’être relativement abordable (25€ le menu), la quantité n’était pas servie au détriment de la qualité. En un mot, nous nous sommes régalés !

Et vous ? Avez-vous déjà testé les barbecues coréens ?

What about you? Have you ever tried Korean barbecues?

ENGLISH VERSION :

Ten days ago, we met some friends to discover a new address in this remote desert that is the 15th district. In a discreet street, wedged between two buildings, SOMEC, a charming little Korean restaurant, offered us a high quality evening. On the program, a copious meal, relatively affordable, the whole for a delight of our papillae.

We started our meal with a slice of tofu seasoned with an excellent salty dressing and pieces of caramel chicken topped with sesame and crushed cashews. Light and subtly spiced, this appetizer was the perfect way to start the festivities.

And speaking of festivities, the beef barbecue bathed in a delicious sauce whose composition I unfortunately do not know were absolutely incredible! I won’t dwell on the various side dishes whose presentation speaks for itself. I told you, in addition to being relatively affordable (25€ for the menu), the quantity was not served at the expense of the quality. In a word, we enjoyed ourselves!