Affichage de 4 Résultat(s)
ARTS LA NONA COMPAGNIE

PROLONGATIONS AU TDM

Ce jeudi 28 octobre à 21h15, l’équipe de ELLE(S) pensait jouer sa dernière représentation au Théâtre Darius Milhaud. Après une programmation de douze dates, c’était avec une grande émotion que les comédiennes allaient raccrocher leurs costumes pour une pause de quelques mois. En effet, l’exploitation du spectacle devait initialement reprendre au mois de mars 2022 dans un nouveau théâtre à Paris.

Mais en attendant cette rentrée, Lisa Tréger et ses comédiennes se sont vu proposer la prolongation de leur spectacle pour une durée de onze dates supplémentaires. Vous pourrez donc les retrouver sur scène dès le lundi 8 novembre à 21h15 !

ELLE(S) FONT DU BIEN !

Un spectacle vivifiant et hilarant. Le rire est omniprésent, l’introspection et la réflexion également. Ce texte de Gérard Levoyer, toujours plus d’actualité, est porté par une mise en scène et des actrices plus qu’à la hauteur.

DRÔLE ET ÉMOUVANT

Il y a des pièces qui vous touchent en plein coeur et celle-ci en fait partie. On passe par toutes les émotions en une heure et ça fait un bien fou ! Une pièce portée par de jeunes actrices talentueuses. Foncez !

COUREZ-Y !

Une pièce très intéressante et touchante, qui peint le quotidien de plusieurs femmes. Les histoires sont différentes et pourtant se rejoignent toutes….
Les comédiennes sont incroyables et la mise en scène intelligente, tout pour passer un moment plein d’émotions, de couleurs, de rires, de larmes et en sortir bouleversé.es, pour le meilleur et pour le pire !

LES DATES :

Lundi 15/11 – Lundi 22/11 – Lundi 29/11 – Lundi 06/12
Lundi 13/12 – Lundi 20/12 – Lundi 10/01 – Lundi  17/01
Lundi 24/01 – Lundi 31/01

RÉSERVATIONS BILLET RÉDUC

IN MY LIFE MIND & SOUL

UNE NOUVELLE MAISON

Je ne pensais pas écrire ces lignes un jour mais il faut croire que tout arrive. J’ai déménagé. Enfin. Après presque huit ans dans mon appartement d’étudiante, j’ai déposé mes valises dans un tout nouveau logis. C’est un projet que je préparais depuis novembre 2020.

Si je ne devais vous donner qu’un seul conseil, ce serait le suivant : n’hésitez pas à demander de l’aide. J’ai parlé par hasard à une amie de mon envie folle de partir et la providence a fait son travail. Elle m’a parlé d’un « petit quelque chose » en travaux à côté de chez elle et m’a proposé d’aller le visiter. Je n’avais jamais fait de visites avant, mon ancien appartement m’avait été accordé tout de suite sans que j’ai besoin d’en chercher d’autres. Il faut croire que c’est ma méthode puisque ce  « petit quelque chose » que j’ai visité, j’y suis actuellement, assise à mon bureau, en train d’y écrire cet article.

Le Covid n’aidant pas, les travaux ont pris beaucoup de temps. Mais vous pouvez me croire, le jeu en valait la chandelle. J’ai emménagé huit mois plus tard et même si l’émotion de quitter la ville qui m’a vue grandir était présente, je n’ai pas regretté une seule seconde ma décision. Le déménagement fût un moment très intense que j’ai eu la chance de partager avec ma famille et mes amis, tous présents pour l’occasion.

En attendant de vous donner mes idées déco, je vous laisse découvrir l’évolution des travaux pendant ces longs mois d’attente et il me tarde d’en partager davantage avec vous !

ENGLISH VERSION

I didn’t think I would ever write these lines but I guess everything happens. I’ve moved. Finally. After almost eight years in my student apartment, I’ve dropped my bags in a brand new home. It’s a project I’ve been planning since November 2020.

If I had to give you only one piece of advice, it would be this: don’t hesitate to ask for help. I talked to a friend about my crazy desire to leave and providence did its job. She told me about a « little something » being worked on next door to her house and offered to go visit it. I had never visited before, my old apartment was given to me right away without me having to look for another one. I guess that’s my method because this « little something » I visited, I’m currently sitting at my desk, writing this article.

The Covid not helping, the work took a long time. But believe me, it was worth it. I moved in eight months later and even though the emotion of leaving the city I grew up in was present, I didn’t regret my decision for a second. The move was a very intense moment that I had the chance to share with my family and friends, all present for the occasion.

While waiting to give you my decorating ideas, I let you discover the evolution of the work during these long months of waiting and I can’t wait to share more with you!

IN MY LIFE MIND & SOUL

UN NOUVEAU DÉPART

Voilà maintenant cinq mois que je n’ai pas écrit sur le blog. J’ai l’impression que la dernière fois que j’ai fait un billet, c’était déjà, à l’époque, pour faire une mise à jour après une longue absence. Vous vous en douterez, la raison de mon silence n’est pas volontaire. Mis à part les soucis techniques de mon serveur qui m’ont empêchée de me connecter pendant un long moment, j’ai également vécu beaucoup de changements dans ma vie.

Je vous laisse un petit aperçu de cette période qui fût riche en rencontres, en projets et en émotions. Pour commencer, suite à mon article sur mon escapade normande  je suis rentrée sur Paris avec le moral au fond des chaussettes et j’ai décidé de rejoindre les Restos du Coeur où j’ai participé chaque samedi à des distributions de repas. Vous imaginez bien que je ne m’attendais pas à rencontrer l’amour à ce moment-là. C’est pourtant ainsi que j’ai fait la connaissance de celui qui partage aujourd’hui ma vie depuis quatre mois.

Parmi les grands changements de ces cinq derniers mois, j’ai ENFIN déménagé de l’appartement que j’occupais depuis presque huit ans. Autant vous dire que l’émotion était présente et les montagnes de cartons plus qu’au rendez-vous ! Une fois installée dans mon nouveau logis, nous avons continué à jouer les dernières dates du spectacle.

Je vous en avais déjà parlé dans mes précédents articles, mon projet ELLE(S) m’a pris un temps et une énergie considérables. En effet, en plus de jouer et de mettre en scène, je devais également assurer la communication et sa diffusion sur les réseaux sociaux et dans les théâtres que j’ai visité afin de faire perdurer le spectacle.

Puis nous avons remballé le décor pour commencer l’été. J’ai pris quelques vacances en Auvergne puis dans le sud où j’ai eu l’occasion de passer beaucoup de temps en famille et, vous le constaterez en images, de bien manger. Tous ces moments m’ont permis de bien me reposer et de prendre de la distance avec le travail.

C’est alors que la rentrée est arrivée. Bien trop vite, comme à son habitude. On a à peine le temps de se débarrasser des derniers grains de sable qu’il faut déjà reprendre de plus belle.

ELLE(S) aussi a fait sa rentrée. Dans un nouveau théâtre dans lequel nous achèverons notre programmation dans deux semaines. Les idées fleurissent, les projets aussi et Paris my Dear en fait partie. Je souhaiterais reprendre les publications mais à une fréquence différente pour assurer un rythme constant. L’idée serait de publier un article chaque dimanche à 17h (à l’heure du thé !) et d’alimenter régulièrement le feed avec des publications « bonus » quand le temps me le permet.

Cet article est donc le premier d’une série qui, je l‘espère, sera longue et pérenne ; synonyme surtout d’un nouveau départ…

ENGLISH VERSION

It’s been five months since I last wrote on the blog. I have the impression that the last time I made a post, it was already, at that time, to make an update after a long absence.

As you can imagine, the reason for my silence is not voluntary. Apart from the technical problems of my server which prevented me from connecting for a long time, I also experienced a lot of changes in my life.

I’ll leave you with a small overview of this period which was rich in meetings, projects and emotions. To begin with, following my article on my Normandy escapade, I came back to Paris with my spirits low and I decided to join the Restos du Coeur where I participated every Saturday in meal distributions. You can imagine that I did not expect to meet love at that time. However, this is how I met the man who has been sharing my life for the last four months.

One of the big changes in the last five months was that I FINALLY moved out of the apartment I had been living in for almost eight years. You might as well say that the emotion was there and the mountains of boxes were more than there! Once settled in my new home, we continued to play the last few dates of the show.

I had already spoken to you about it in my previous articles, my project ELLE(S) took me a considerable time and energy. Indeed, in addition to acting and directing, I also had to ensure the communication and its dissemination on social networks and in the theaters I visited to keep the show alive.

Then we packed up the set to start the summer. I took a few vacations in Auvergne and then in the south of France where I had the opportunity to spend a lot of time with my family and, as you will see in the pictures, to eat well. All these moments allowed me to rest and to take some distance from work.

Then the school year started. Much too fast, as usual. We barely had time to get rid of the last grains of sand before we had to start all over again.

ELLE(S) has also returned to school. In a new theater in which we will complete our programming in two weeks. Ideas are flourishing, projects too and Paris my Dear is one of them. I would like to resume the publications but at a different frequency to ensure a constant rhythm. The idea would be to publish an article every Sunday at 5pm (at tea time!) and to regularly feed the feed with « bonus » publications when time permits.

This article is the first of a series that I hope will be long and lasting; synonymous above all with a new beginning…

ARTS LA NONA COMPAGNIE

LA NONA COMPAGNIE FÊTE SES 2 ANS

C’est en octobre 2019 que La Nona Compagnie voit le jour. Toujours dans un souci de partage et de création, Lisa Tréger et l’équipe administrative oeuvrent main dans la main pour faire perdurer leurs projets en cours et ceux à venir.

Après avoir traversé une période plus que difficile pour le monde du spectacle, les artistes de la compagnie ont d’autant plus à coeur de créer de nouveaux projets et de toucher tous les publics, des plus aux moins jeunes.

C’est d’ailleurs à cette occasion que nous vous révélerons dans un prochain article la première image d’un de nos projets en cours… Petit indice, il s’agira d’une création jeunesse !