Affichage de 6 Résultat(s)
IN MY LIFE MIND & SOUL

ESSENTIELLE(S) #2

Si cette semaine devait porter un nom, ce serait sans aucun doute : incroyable.
Je vous racontais dimanche dernier la création de mon spectacle et quelles avaient été les différentes étapes de ce parcours. Et bien, ça y est, la première est passée et nous avons officiellement plongé dans cette folle aventure !

If this week had to have a name, it would be without a doubt: incredible.
I was telling you last Sunday about the creation of my show and the different steps of this journey. Well, it’s here, the premiere is over and we have officially plunged into this crazy adventure!

Après trois semaines chargées en paperasse et en organisation, nous avons fait la création lumières et répété au conservatoire Maurice Ravel de Levallois-Perret dans une salle absolument splendide. Après avoir passé dix bonnes minutes à nous projeter et à imaginer une salle comble, nous avons repris le travail avant de le poursuivre une dernière fois au théâtre avec costumes, décors et accessoires. Un photographe était avec nous pour immortaliser cette journée et faire des photos qui nous serviraient pour le dossier de présentation et la promotion du spectacle.


After three weeks full of paperwork and organization, we did the lighting design and rehearsed at the Maurice Ravel Conservatory in Levallois-Perret in an absolutely splendid room. After spending a good ten minutes projecting ourselves and imagining a full house, we went back to work before continuing it one last time at the theater with costumes, sets and props. A photographer was with us to immortalize this day and take pictures that would be used for the presentation file and the promotion of the show.

Une fois les répétitions terminées, nous nous sommes assurées que tout le matériel était prêt pour la première (qui aurait lieu le lendemain) et nous sommes rentrées nous reposer. Je ne vais pas vous mentir, les trois jours précédents la première ont été particulièrement difficiles. Je manquais cruellement de sommeil car il y avait beaucoup de choses à gérer et ma charge mentale avait atteint des sommets. J’avais entièrement confiance en mes comédiennes et je savais qu’elles allaient fournir un travail de grande qualité mais travailler sur un projet pendant plusieurs années sans savoir ce qu’il vaut vraiment est très angoissant.

 

Once the rehearsals were over, we made sure that all the material was ready for the premiere (which would take place the next day) and went home to rest. I’m not going to lie to you, the three days leading up to opening night were particularly difficult. I was severely sleep deprived because there was so much to deal with and my mental charge was through the roof. I had complete confidence in my actresses and I knew they were going to do a great job, but working on a project for several years without knowing what the public will think of it is very scary.

Et puis finalement, le jour J est arrivé. Nous avons pris le temps de répéter et de faire un filage technique avec notre régisseur adoré. Nous avons vérifié que les projecteurs, les changements de lumières et les transitions étaient bien calés. Une fois le travail technique terminé, nous sommes passées au maquillage et nous avons enfilé nos costumes.

Nous nous sommes installées puis le public est entré. La pression était à son comble, le trac bien présent… et quel bonheur ! Savoir que nous allions remonter sur scène après un ans et demi, c’était grisant et bouleversant. Nous étions enfin à notre place.

 

And then finally, the D-day arrived. We took the time to rehearse and do a technical run-through with our beloved stage manager. We made sure the lights, light changes and transitions were all set. Once the technical work was done, we went to make-up and put on our costumes.

We settled in and then the audience came in. The pressure was at its height and the stage fright was present and what a joy! To know that we were going to go back on stage after one and a half years, it was exhilarating and overwhelming. We were finally where we were supposed to be.

Quand le spectacle a démarré, les lumières se sont éteintes dans la salle puis j’ai senti la chaleur des faces sur mon visage et je me suis dit : « Ça y est, c’est parti. La machine est lancée et on ne peut plus faire marche arrière. »

Tout s’est merveilleusement bien passé. Le théâtre nous a confirmé que la première avait été un succès et que c’était un début très encourageant. Les retours du public ont été excellents et nous avons même reçu les félicitations de l’auteur qui était présent ce soir-là. Ce fut une soirée pleine d’émotion et je ne vous cache pas que j’ai eu du mal à retenir mes larmes. Je n’ai pas cessé de me répéter que c’est une aventure que j’ai la chance de vivre entourée de comédiennes incroyables et je le dis sans crainte, il me tarde d’être à vendredi prochain.


When the show started, the lights went down in the room and then I felt the warmth of the faces on my face and I thought, « This is it, it’s on. The machine is on and there’s no turning back. »

Everything went wonderfully well. The theater confirmed to us that the premiere was a success and that it was a very encouraging start. The feedback from the audience was excellent and we even received congratulations from the author who was there that night. It was an emotional evening and I can’t hide the fact that I could hardly hold back the tears. I kept telling myself that this is an adventure that I am lucky enough to live surrounded by incredible actresses and I can’t wait for next Friday.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous !

Did you like this article? Share it with others!

BEAUTY

LES MOTS DE L’AUTEUR

C’est après avoir assisté à la première du spectacle ELLE(S) que l’auteur Gérard Levoyer écrit ces mots. Après leur rencontre en 2018, Lisa Tréger se lance officiellement dans la création du spectacle, mais suite à la crise sanitaire, ça n’est qu’en 2021 que l’équipe de La Nona Compagnie sera montée sur les planches pour enfin faire découvrir au public ce projet de longue haleine.

Bravo à Lisa et à toute l’équipe de La Nona Compagnie pour l’excellent spectacle que vous avez concocté à partir de mes textes. Vous êtes tour à tour drôles, émouvantes, inquiétantes, déjantées, vous maîtrisez parfaitement vos personnages et vous faites vibrer les spectateurs de façon juste et simple.
Et pour nous mettre encore plus sous votre charme, vous chantez très joliment à capella et en chœur. Je vous souhaite de nombreuses belles  représentations et de nombreux succès.

Gérard Levoyer
Auteur
ARTS LA NONA COMPAGNIE

ELLE(S) à la Comédie Nation

En mai 2021, le spectacle ELLE(S) se produit pour la première fois à Paris. L’équipe rejoint le théâtre de la Comédie Nation pour célébrer la réouverture des salles de spectacles après plusieurs mois de fermeture et lance une programmation de huit dates.

HILARANT ET TOUCHANT

Alliant humour, dérision et sujets de société avec brio, Lisa et sa troupe m’ont fait passer une heure de bonheur ! Bravo à vous !

GÉNIAL !!

J’ai passé un moment incroyable. Les comédiennes nous font passer du rire aux larmes grâce à des histoires reflétant la place de la femme dans notre société. Des histoires poignantes si bien amenée par la mise en scène et par le jeu des comédiennes. Touchant et intelligent : je recommande.
Bravo !!!

NOUVEAU, CONTEMPORAIN, VIF

Cinq comédiennes qui savent nous transporter dans leur univers sombre ou drôle… Incontestablement touchant. On apprécie la qualité de la mise en scène qui allie chant, performance et visuel pour traiter de sujets actuels et universels.

LES DATES :

Vendredi 28/05 – Vendredi 11/06 – Vendredi 18/06
Vendredi 25/06 – Vendredi 02/07  – Vendredi 09/07
Vendredi 23/07 – Vendredi 30/07

RÉSERVATIONS BILLET RÉDUC

ARTS LA NONA COMPAGNIE

LA NONA COMPAGNIE SUR LES ONDES

En mai 2021, quelques jours avant la première du spectacle à la Comédie Nation, Lisa Tréger a été reçue par Claire Pipolo sur les ondes de Radio R.G.B 99.2 pour échanger sur la création de La Nona Compagnie et sur ses projets à venir.

Écoutez ou réécoutez l’interview du 26 mai 2021, ou retrouvez toutes les actualités de Cergy-Pointoise sur : Radio RGB.

IN MY LIFE MIND & SOUL

ESSENTIELLE(S) #1

Chers amis, me revoilà avec une nouvelle série d’articles que je rêvais un jour de pouvoir écrire.
Ça semble presque irréel, mais après avoir tant attendu, espéré et même désespéré quelques fois, je reviens vous raconter, en ce nouveau dimanche, l’histoire rocambolesque d’un projet que je porte depuis maintenant trois ans.


Dear friends, here I am again with a new series of articles that I dreamed of writing one day.
It seems almost unreal, but after having waited, hoped and even despaired a few times, I’m back to tell you, on this new Sunday, the incredible story of a project I’ve been working on for three years now.

En juin 2018, j’ai passé mes évaluations de fin d’année au conservatoire et présenté un texte de l’auteur Gérard Levoyer. J’avais eu un réel coup de coeur pour ses portraits de femmes et voulais absolument défendre son travail lors de mes examens. Et quelle idée ! La providence ou le destin (appelez ça comme vous voudrez) a voulu qu’une comédienne et amie de l’auteur soit parmi les jurés. J’ai donc eu l’occasion d’échanger avec elle sur le travail de Monsieur Levoyer, je lui ai confié que je rêvais secrètement de faire des ses textes un spectacle et c’est ainsi que j’ai obtenu ses coordonnées.
Trois jours plus tard, j’envoyais mon premier message et recevais, en plus d’une réponse pleine d’enthousiasme, une lettre de recommandation pour une demande de droits d’auteur et ainsi monter mon spectacle.


In June 2018, I took my end-of-year evaluations at the conservatory and presented a text by author Gérard Levoyer. I had fallen in love with his portraits of women and was desperate to defend his work during my exams. And what an idea! Providence or fate (call it what you will) wanted an actress and friend of the author to be among the jurors. I had the opportunity to talk with her about Mr. Levoyer’s work, I told her that I secretly dreamed of making a show out of his texts and that’s how I got her contact information.
Three days later, I sent my first message and received, in addition to an enthusiastic response, a letter of recommendation for a request for royalties and to put on my show.

Seulement, il me fallait une structure pour accueillir les comédiennes et le projet en lui-même. On entrait dans le concret : créer ma propre compagnie de théâtre, contracter une assurance, ouvrir un compte en banque. Je n’étais sûre de rien mais j’ai plongé dans l’aventure et après des heures de recherches pour le type de structure, son nom, le logo et les papiers à fournir, j’ai créé La Nona Compagnie.


Only, I needed a structure to welcome the actors and the project itself. We were entering into the concrete: creating my own theater company, taking out insurance, opening a bank account. I was not sure of anything but I plunged into the adventure and after hours of research for the type of structure, its name, the logo and the papers to provide, I created La Nona Compagnie.

Après avoir déterminé l’équipe, trouver les inspirations pour l’affiche fût un travail de longue haleine. J’ai fait des recherches, des tests, quelques croquis. Et c’est alors que j’ai contacté une dessinatrice du doux nom de Marie Casaÿs. Je lui ai parlé du projet, envoyé le dossier de présentation et grâce à elle et ses doigts de fée, j’ai obtenu l’affiche dont j’avais toujours rêvé.


After determining the team, finding the inspirations for the poster was a long process. I did some research, some tests, some sketches. Then I contacted a designer by the sweet name of Marie Casaÿs. I told her about the project, sent her the presentation file and thanks to her and her magic fingers, I got the poster I had always dreamed of.

Je ne vais pas vous mentir, ce ne fût pas un long fleuve tranquille. Entre les manifestations et le Covid, le théâtre n’était pas à la fête. Et même si la motivation battait parfois de l’aile, je n’ai jamais perdu espoir qu’un jour, nous nous retrouverions sur les planches pour enfin raconter les histoires de Martha, Séverine, Justine, Karine et Tiphaine.

Vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, le 28 mai prochain, je jouerai enfin ma pièce ELLE(S). Ce fût soudain et totalement inattendu mais après les annonces du gouvernement, le théâtre où nous devions jouer en décembre puis en mars dernier m’a appelée pour me proposer de reprendre la programmation au pied levé (autrement dit, trois semaines avant notre première date). J’étais surprise mais très enthousiaste. C’était pour nous l’occasion d’enfin monter sur scène et de présenter ce spectacle auquel nous tenons tant.


I’m not going to lie, it wasn’t a smooth ride. Between the events and Covid, the theater was not at its best. And even if the motivation was sometimes low, I never lost hope that one day we would be on stage to finally tell the stories of Martha, Séverine, Justine, Karine and Tiphaine.

You may have seen it on social networks, on May 28th, I will finally perform my play ELLE(S). It was sudden and totally unexpected, but after the government’s announcements, the theater where we were supposed to play in December and then in March called me to offer me to take over the programming at short notice (in other words, three weeks before our first date). I was surprised but very excited. It was an opportunity for us to finally go on stage and present this show that we care so much about.

Alors nous nous sommes remises au travail, nous avons repris les répétitions, commandé les affiches et les flyers, peaufiné la mise en scène, les scénographie, acheté le décor, les accessoires, lavé et repassé nos costumes et nous voilà. Nous sommes prêtes à vous accueillir, à vous rencontrer, à vous divertir et à tout partager.


So we got back to work, resumed rehearsals, ordered the posters and flyers, fine-tuned the staging, the set design, bought the props, washed and ironed our costumes and here we are. We are ready to welcome you, to meet you, to entertain you and to share everything.

J’espère que ce premier épisode vous aura plu.
N’hésitez pas à le partager et à venir nous voir !

I hope you enjoyed this first episode.
Don’t hesitate to share it and to come and see us!

IN MY LIFE MIND & SOUL

ESCAPADE NORMANDE

Mes chers amis me revoilà et quel bonheur d’être de retour sur le blog !
Après une escapade normande de trois semaines (confinement oblige), j’avais besoin de reprendre mes marques, retrouver une routine et pour être tout à fait honnête, ça n’a pas été une mince affaire. Le rythme et l’ambiance du bord de mer n’avaient évidemment rien à voir avec ceux de Paris. Entre les balades interminables en bord de mer, les dégustations de glaces aux parfums divers et variés et le temps idyllique pour faire bronzette à l’abri des cabines, je dois reconnaître que je m’étais plutôt (très) bien acclimatée au littoral.


My dear friends, here I am again and what a pleasure to be back on the blog!
After a three weeks escapade in Normandy (confinement obliges), I needed to get back on track, to find a routine and to be quite honest, it was not an easy task. The rhythm and the atmosphere of the seaside were obviously nothing like those of Paris. Between the endless walks along the seaside, the tasting of ice creams with various flavors and the idyllic weather for sunbathing under the shelter of the cabins, I must admit that I had acclimatized myself rather (very) well to the coast.

Mis à part ce « holiday blues » qui a duré une petite semaine, j’attendais également les nouvelles d’un projet en particulier que je ne devrais pas tarder à vous révéler dans les prochaines semaines. Il s’agit là d’une aventure très excitante et dont je rêve depuis bien longtemps.
Et pour assouvir votre curiosité, je peux également vous annoncer (en avant-première) que mon spectacle ELLE(S) se produira bientôt au théâtre. Je vous prépare également un article complet et détaillé sur le sujet car c’est un projet qui me tient particulièrement à cœur et que je rêvais de voir se réaliser.

Voilà pour ces quelques nouvelles. Il me tarde de vous parler de ce fameux « projet mystère » mais en attendant, j’espère que vous comprendrez ma discrétion et mon absence ces dernières semaines sur le blog.

Apart from the holiday blues that lasted for a short week, I was also waiting for news about a particular project that I should reveal to you in the next few weeks. This is a very exciting adventure that I have been dreaming about for a long time.
And to satisfy your curiosity, I can also announce (in preview) that my show ELLE(S) will soon be performed in the theater. I’m also preparing a complete and detailed article on the subject because it’s a project that is particularly close to my heart and that I’ve been dreaming of seeing come true.

That’s it for these few news. I can’t wait to tell you about this famous « mystery project » but in the meantime, I hope you’ll understand my discretion and my absence these last weeks on the blog.

Cet article vous a plu ? Partagez un commentaire !

Did you like this article? Share a comment!