MAY 2021

LE DISCOURS
de Fabrice Caro
4/5




RÉSUMÉ

 

“Je prononcerai ce discours à une condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes, Ludo, sinon c’est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c’est possible, qu’on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l’assiette, qu’on ne quitte pas son amoureux parce qu’il fait du bruit en buvant son café.”
Lors d’un dîner en famille, Adrien, qui vient de se faire plaquer, apprend qu’il doit prendre la parole au mariage de sa soeur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives de discours toutes plus absurdes les unes que les autres, il n’espère qu’une chose : que Sonia revienne.

 


MON AVIS



J’avais entendu parler de la version adaptée en 2020 au cinéma par Laurent Tirard et rêvais d’aller le voir en salle mais le Covid passant par-là, j’ai opté, sur les conseils avisés de mon libraire, pour la version papier. Drôle, fin, rythmé, cynique et j’en passe, cette pilule de 200 pages vous fera aimer le gratin dauphinois et les dîners de famille. Adrien, le héros, est aussi touchant qu’agaçant et c’est en cela qu’on s’y attache, il reflète nos imperfections, notre égoïsme et notre amour débordant et déraisonné pour ceux qui nous supportent. La plume de Fabrice Caro est une très belle découverte et il me tarde d’en lire davantage…