Site Loader

Pour ce troisième volet de la mini-série “Welcome Home”, j’ai le plaisir d’aborder un sujet que j’adore et qui me met en joie : la cuisine. Car, si vous me lisez depuis quelques temps, vous aurez sûrement constaté mon amour pour la pâtisserie et les confections culinaires en tous genres.

Après avoir passé presque huit ans dans un studio, à cuisiner sur ma machine à laver par manque de place, j’ai enfin obtenu une cuisine fonctionnelle et équipée qui me permet de concocter de nouvelles recettes pour mes repas entre amis ou pour le blog.

Je n’aurais jamais osé imaginer autant de confort et de place il y a un an et j’avoue que ce changement radical est plus qu’appréciable.

Cela m’a donc donné l’occasion de dresser une liste non exhaustive du matériel de torture que j’utilise aujourd’hui et dont je refuse catégoriquement de me séparer lorsque je me mets aux fourneaux.

Pour commencer, je vous en parlais dans mes articles dédiés à la décoration Home Sweet Home et  7 ans dans 18m2, le manque de place flagrant dans ma précédente cuisine ne me permettait pas d’avoir ne serait-ce qu’une cafetière pour offrir un expresso à mes invités. C’est pourquoi j’ai choisi pour cadeau de crémaillère une machine à café de chez Create.

Aimant recevoir, il était pour moi primordial d’avoir de quoi servir autre chose que de l’eau chaude. Et en parlant d’eau chaude, j’ai également emporté dans mon déménagement cette bouilloire Russel Hobbs de compétition avec son grille-pain assorti et idéal pour faire dorer les tartines du dimanche.

J’ai du mal à comprendre comment mon ancien appartement a pu contenir autant de carafes mais elles n’ont jamais été aussi bien rangées qu’ici. Ma collection de vaisselle est certes de plus en plus décadente mais je dois avouer que c’est un pêché mignon que je ne cesse d’entretenir grâce à de fréquentes escapades chez Emmaüs.

J’en ai également profité pour disposer quelques éléments de déco pour apporter une touche de couleurs aux murs et cette petite boîte en fer achetée l’été dernier me rappelle les longues promenades en bord de mer sur la Côte d’Azur.

Le dernier achat que j’ai fait pour la cuisine a été ce grand coffre en osier de chez Casa. J’y range les provisions qui s’entassaient anciennement dans un caddie de courses qui commençait à rendre l’âme. Il n’y a plus de doutes possibles, ma passion pour l’osier devrait faire partie de mes centres d’intérêt sur mon CV…

Pour finir, j’ai eu le plaisir de recycler, lors de mon déménagement, cette console qui me servait déjà dans ma précédente cuisine. J’ai profité de l’espace disponible pour y déposer mon miroir et quelques fruits. Et entre nous, même si j’aime infiniment cette pièce, je dois avouer que ce petit coin reste mon préféré.

Cet article déco vous a plu ?
Partagez vos impressions en commentaires !

Did you like this article?
Share your impressions in comments!

ENGLISH VERSION :

For this third part of the mini-series “Welcome Home”, I have the pleasure to talk about a subject that I love and that makes me happy: cooking. If you’ve been reading me for a while, you’ll surely have noticed my love for pastry and culinary confections of all kinds.

After spending almost eight years in a studio, cooking on my washing machine for lack of space, I finally got a functional and equipped kitchen that allows me to concoct new recipes for my meals with friends or for the blog.

I would never have dared to imagine so much comfort and space a year ago and I must admit that this radical change is more than welcome.

This gave me the opportunity to make a non-exhaustive list of the torture equipment I use today and that I refuse to part with when I start cooking.

To begin with, I talked about it in my articles dedicated to Home Sweet Home and 7 years in 18m2, the flagrant lack of space in my previous kitchen did not allow me to have even a coffee maker to offer an espresso to my guests. That’s why I chose a Create coffee machine as a housewarming gift.

As I love to entertain, it was important for me to have something to serve other than hot water. And speaking of hot water, I also brought along this Russel Hobbs competition kettle with its matching toaster, ideal for browning Sunday toast.

I can’t figure out how my old apartment held so many decanters, but they’ve never been as neatly arranged as they are here. My collection of dishes is certainly more and more decadent, but I must admit that it is a pet peeve of mine that I keep up with thanks to frequent trips to Emmaüs.

I also took the opportunity to put some decorative elements to bring a touch of color to the walls and this little iron box I bought last summer reminds me of long walks along the seaside on the French Riviera.

The last purchase I made for the kitchen was this large wicker chest from Casa. I store the groceries that used to pile up in a shopping cart that was beginning to give up the ghost. There is no doubt about it, my passion for wicker should be on my resume…

Finally, I had the pleasure to recycle, during my move, this console which was already used in my previous kitchen. I took advantage of the available space to put my mirror and some fruit on it. And between us, even if I love this room very much, I must admit that this little corner is my favorite.

Lisa Tréger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!