Site Loader

Chers amis,
Vous ne le savez peut-être pas mais ces derniers mois ont été pour moi l’occasion de prendre de l’avance sur la rédaction de mes articles et la création de nouveaux billets. Beaucoup des publications que vous avez vues sur le blog étaient déjà prêtes depuis plusieurs semaines (voire mois) et lorsqu’il a été question de reprendre l’écriture après une pause bien appréciée, la motivation et l’envie n’étaient pas au rendez-vous.

Dear friends,
You may not know it, but the last few months have been an opportunity for me to get a head start on writing my articles and creating new posts. Many of the posts you have seen on the blog were already ready for several weeks (or even months) and when it came time to resume writing after a much appreciated break, motivation and envy were not there.

Je ne voulais pas me forcer et ainsi « pondre » des articles bâclés mais j’avais toujours un sentiment de culpabilité. Cette petite voix dans un coin de ma tête qui me reprochait de ne plus être aussi active, aussi créative qu’avant.
Et tout cela m’a fait réfléchir à une fameuse notion qui a émergé il y a quelques temps maintenant – et notamment avec l’essor des réseaux sociaux : la productivité.

 

I didn’t want to force myself and thus “lay” sloppy items, but I still had a feeling of guilt. That little voice in the corner of my head blaming me for not being as active, as creative as I used to be.
And all this made me think about a famous notion that emerged some time ago now – especially with the rise of social networks: productivity.

J’en avais déjà pris conscience il y a un moment mais cela m’a paru flagrant pendant le confinement. Cette période qui nous a été donné de vivre était plus que perturbante et nous avons essayé de l’apprivoiser à notre manière. Mais ça n’a pas loupé, les médias (télévisions, journaux, réseaux sociaux…) se sont empressés de nous asséner des conseils et des résolutions pour garder le rythme et perdre du poids jusqu’à ce que nous puissions retourner travailler et ainsi retrouver notre train-train quotidien.

Par ailleurs, je suis les aventures de nombreux personnages publics et ces mots reviennent quasiment dans chacun de leur contenu. Il faut être efficace, performant, productif. Je l’ai été moi-même pendant des années, toujours un œil sur la montre, à anticiper la prochaine tâche à accomplir, à en oublier presque qu’il y a une vie en dehors du travail et qu’on a le droit d’en profiter. J’ai mis des années à comprendre que profiter du temps qu’on a, en perdre même parfois, ça n’est pas grave. Et que vous ne serez pas moins intelligent, moins travailleur, moins respectable si vous prenez du temps pour vous.


I was aware of this a while ago, but it became obvious to me during the lockdown. This period we were given to live through was more than disturbing and we tried to tame it in our own way. The media (TV, newspapers, social networks…) were quick to give us advice and resolutions to keep up the pace and lose weight until we could go back to work and get back to our daily routine.

Moreover, I follow the adventures of many public figures and these words come up in almost every one of their content. You have to be efficient, effective, productive. I’ve been one myself for years, always keeping an eye on the clock, anticipating the next task, almost forgetting that there is a life outside of work and that we have the right to enjoy it. It took me years to understand that enjoying the time you have, even losing it sometimes, is not a big deal. And that you won’t be less intelligent, less hard-working, less respectable if you take time for yourself.

Alors si à mon tour je peux vous donner un conseil : une fois que vous aurez terminé de lire cet article, qui je l’espère de tout cœur vous aura plu, posez votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur, regardez l’heure et demandez-vous ce que vous avez envie de faire du temps qu’il vous reste.


So if it’s my turn to give you a piece of advice: once you’ve finished reading this article, which I hope you’ve enjoyed with all my heart, put down your phone, your tablet or your computer, look at the time and ask yourself what you want to do with the time you have left.

J’espère que cet article vous aura plu.
N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires !

I hope you enjoyed this article.
Feel free to share your experiences in comments!

Lisa Tréger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!