3/5

May 2022

LE CERF-VOLANT
de Laetitia Colombani

Brisée par un drame personnel, Léna abandonne la France et son poste d’enseignante pour partir en Inde, au bord du golfe du Bengale. Un matin, alors qu’elle nage dans l’océan, elle manque de se noyer. Une petite fille qui jouait au cerf-volant court chercher de l’aide.
Comment la remercier ?… Âgée de dix ans, la petite travaille dans un restaurant et ne sait ni lire ni écrire. Entourée d’un groupe de filles du village et de leur cheffe, la tumultueuse Preeti, Léna se lance dans un incroyable projet : fonder une école pour tous les enfants du quartier qui en sont privés.
Au coeur d’une Inde tourmentée commence une aventure où se mêlent l’espoir et les désillusions, la volonté face aux traditions, et le rêve de changer la vie par l’éducation.

Après avoir dévoré “La Tresse”, je me suis à nouveau replongée dans le récit de Laetitia Colombani. De retour en Inde, nous suivons le personnage de Léna et nous confrontons à travers elle aux difficultés de ce pays et aux traditions qui imposent à chacun de se tenir à sa place. Un merveilleux voyage qui nous fait réfléchir autant qu’il nous enchante. Petite réserve cependant pour la prévisible romance entre Preeti et Kumar qui, à mon sens, n’était pas nécessaire pour apporter de la profondeur et du relief à ces personnages déjà incroyablement riches.