Site Loader

Chers amis, me voilà de retour après deux semaines d’absence. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, le serveur qui hébergeait Paris my Dear n’a pas été très coopératif ces dix derniers jours, c’est pourquoi je n’ai pas pu partager avec vous mon second épisode du Journal de Bord.

Mais maintenant que tout est en ordre, je peux enfin me rasseoir à mon clavier pour vous raconter mes dernières aventures !

 

Dear friends, here I am back after two weeks of absence. For those who would not have followed, the server that hosted Paris my Dear has not been very cooperative these last ten days, that’s why I could not share with you my second episode of the Journal de Bord.

But now that everything is in order, I can finally sit back down at my keyboard to tell you about my latest adventures!

Ces quinze derniers jours ont été riches en apprentissage. J’ai eu la joie de quitter le bureau de production, où j’avais travaillé la première semaine sur les essayages coiffures et costumes des figurants, pour passer quelques jours en pleine nature, sur le plateau du tournage qui se déroulait au château de Colpach. Un seul mot d’ordre : bien lever les pieds pour ne pas s’emmêler dans les kilomètres de câbles utilisés pour le set.

These last two weeks have been rich in learning. I had the joy of leaving the production office, where I had worked the first week on the fitting of the extras’ hairstyles and costumes, to spend a few days in the middle of nature, on the set of the filming that was taking place at the castle of Colpach. One watchword: keep your feet up so you don’t get tangled in the miles of cables used for the set.

En bref : réveil à 4h30 pour être à 6h sur le set et commencer à tourner à 8h. Les journées auraient pu paraître longues mais le rythme était tellement intense que je n’ai pas vu passer le temps.

Vous connaissez mon amour pour la nourriture, impossible pour moi de manquer la pause petit-déjeuner de 10h. Après un café bien noir et une bonne dose de sucre chaque matin, nous avions rendez-vous dans un ancien théâtre situé juste à côté du plateau pour faire le plein d’œufs brouillés au bacon et enchaîner ensuite avec l’accueil des figurants pour les installer au HMC (Habillage – Maquillage – Coiffure).


In short: wake up at 4:30am to be at 6am on the set and start shooting at 8am. The days might have seemed long but the rhythm was so intense that I didn’t see the time go by.

You know my love for food, it was impossible for me to miss the 10am breakfast break. After a black coffee and a good dose of sugar every morning, we had an appointment in an old theater located right next to the set to fill up with scrambled eggs with bacon and then follow with the reception of the extras to install them at the HMC (Dressing – Makeup – Hairdressing).

Comme je l’avais évoqué dans mon précédent article, dans un soucis de confidentialité, je ne peux malheureusement pas partager avec vous les décors et costumes en détail. J’en ai malgré tout profité pour vous faire quelques petits clichés de différentes pièces, dont certaines utilisées notamment pour le tournage.

J’espère que ces quelques nouvelles vous auront plu. J’ai hâte de vous en raconter davantage la semaine prochaine…


As I mentioned in my previous article, for confidentiality reasons, I unfortunately cannot share with you the sets and costumes in detail. Nevertheless, I took the opportunity to take a few shots of different pieces, some of which were used during the shooting.

I hope that you will have liked these few news. I look forward to telling you more next week…

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Did you like this article? Feel free to share it!

Lisa Tréger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!